Statu quo

wolves

Je sais. Ça fait un méga bon bout de temps que je n’ai pas nourri mon blogue. Suis-je en train de me refermer sur moi-même? Peut-être, quoique je reste quand même actif sur Facebook, mais enfin…

Comment vais-je? Dure à dire… Professionnellement parlant, je me fais chier comme jamais. La job n’a pas vraiment changée en tant que tel, c’est juste moi qui est sérieusement tanné. D’ailleurs, mon CV est à jour et je l’ai envoyé à certains endroits. Le seul hic, c’est que j’ai peur de changer 4 « trente sous » pour 1$.

Mon gros problème, c’est que je ne sais toujours pas ce que j’aimerais faire à la place de mon emplois actuel. Retourner dans le monde de la post-production vidéo? Ça pourrait être cool, mais les choses ont beaucoup changées en quelques années, et je suis bien conscient que mes compétences d’antan ne sont plus ce qu’elles étaient.

Outre la post-prod, il n’y a vraiment pas grand chose qui m’inspire, quoique l’idée d’une petite job pénarde me plait bien, genre commis-caissier dans une tabagie ou quelque chose du genre. Le seul hic, c’est que je risque d’en arracher coté salaire. C’est le genre de sacrifice que je serai prêt à faire pour un emploi stimulant, mais pour une fuck’n job dans une tabagie? I’m not so sure that’s a very good option… 😉

Du coté du paternel, la situation est relativement du pareil au même. Parfois il est « relativement » lucide, mais la plupart du temps il est victime de sa démence. Son discours est généralement incohérent et difficile à comprendre (prononciation oblige), ce qui ne rend pas la chose facile.

Outre ça, j’apprécie toujours la vie sans colocataire, quoique financièrement je commence à songer à reprendre du service, mais si je décide de me remettre à la colocation, je vais prendre le temps nécessaire pour mettre la main sur la personne qui me conviendra et, avec un peu de chance, il en sera de même pour elle.

Sur une note un peu plus positive, j’ai recommencé à m’entraîner, quoique très modérément, et moi et une amie avons créé un groupe Facebook de discussion sur le cinéma fantastique, ce qui me permet de revenir un peu à ma vieille passion pour le cinéma d’horreur, mais avec une certaine modération que je n’avais pas à l’époque.

Cela dit, juste au cas où je ne donne pas suite à ce billet de sitôt, je vous souhaite (déjà) de joyeuses fêtes… 🙂

Publicités

2 responses to “Statu quo

  • Nicole Beauchesne

    «salut Chibouki….je vois que l’emploi demeure la pierre angulaire de tes choix de vie.Ya un gars de cinéma et de photos en toi….tu pourrais en faire ds un 1er temps un side-line…garder ton job actuel et graduellement décider comment ça se passe .Tu as aussi des mises à jour en mode post -prod qui doivent exister et qui te mettrait en mode optimal.TU sors quand plus que l’an passé…..c’est déjà bien cool.Donne-toi les points qui te reviennent à mesure.Pour la colocation ce pourrait être un plus en effet pour les sous mais qui sait une personne gentille et de bonne conversation ..on sait jamais.
    Ton père passe ds les couloirs de cette démence …triste fin en soi.Contente que tu aies un groupe facebook qui te permet de jaser de tes préférences de films…funny.On va se rejaser avant les Fêtes cher ami…..une journée à la fois avec ta tite joie / jour obligatoire ???? promis???
    See you
    Nicole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :