Merci monsieur Charest

Un gros merci monsieur le premier ministre car, avant la loi 78, je n’étais pas du genre à marcher dans les rues.

En fait, avant le dépôt et l’acceptation de cette loi, ma position sur la grève étudiante était ni-rouge, ni-verte, car je considère qu’il y a des points positifs et négatifs d’un coté comme de l’autre. D’ailleurs, ma position sur le sujet n’a pas changé.

Avant la loi 78, j’étais du genre indifférent à la politique, en me disant que quoi que soit le parti élu, ça revient toujours au même car, après un certains temps, les magouilles et les scandales font leurs apparitions.

Avant cette date fatidique que fut le 18 mai 2012, je ne portais guère d’attention aux nombreuses dénonciations/spéculations sur le contrôle exercé sur diverses sphères de notre société, que ce soit sur les médias, sur les forces de l’ordres et, même, sur « notre » gouvernement.

En fait, faite un petit tour d’horizon de mon blogue et vous verrez qu’avant le début de cette crise, la politique ou tout sujet connexe était la dernière de mes préoccupation.

Au risque de me répéter, merci monsieur Charest d’avoir réveillé une bonne partie de votre peuple qui, pour citer un tweet dont la source m’échappe, ne fera pas la gaffe d’appuyer sur snooze.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :