La valeur d’une personne ne réside dans ce qu’elle dit, mais dans ce qu’elle fait!

C’est drôle car, parfois, on réalise que l’image que nous avons de soi-même peut ne pas, ou ne plus, correspondre avec ce que nous somme vraiment.

Je me considère comme étant une personne introvertie et, généralement, assez tranquille. De nature poli et diplomate, je suis généralement assez obéissant et, surtout, pas un « faiseux de troubles ».

Hier soir, entraîné par ce délicieux éveil collectif armé de casseroles et de cuillères de bois, j’ai décidé de me joindre à la parade, et cela malgré les alertes métrologiques qui étaient en cours.

Quoique je m’attendais à aimer l’expérience, je me suis surpris à aider les responsables du groupe en co-dirigeant le regroupement à deux ou trois reprises, histoire d’indiquer aux gens qu’il était soit temps de s’immobiliser un peu (histoire de permettre au groupe d’être moins dispersé), ou de changer de direction. Bien que mon implication fut plus que minime, ça m’a surpris considérant mon coté je-me-fait-tout-petit-et-je-ne-dérange-pas-personne.

Veut veut pas, cette réalisation va de paire avec ma démarche actuelle concernant le manifestant tabassé dimanche dernier. Comme je l’ai précisé dans mon précédent billet, ayant abordé le sujet à quelques reprises sur ma page Facebook, j’ai rarement été témoin d’un tel semblant d’indifférence. Oui certains de mes contacts se sont prononcés, mais il s’agit d’une infime partie.

En fait, et c’est là que réside ma plus grande surprise/déception, ce sont les gens qui, généralement, parlent le plus fort qui ont brillé par leur absence. Ce sont les gens qui, constatant au début de la grève que ma position n’était ni rouge ni verte, essayaient de me faire sentir comme un traître de ne pas arborer fièrement la carré rouge, ont préférés faire comme si de rien n’était en s’abstenant de commenter.

Le mutisme de la SPvM, quoique condamnable, je le comprend. Un peu moins pour ce qui est du mutisme TOTAL des médias, mais enfin. Mais qu’en est-il de mes contacts Facebook? Qu’en est-il de ces gens qui passent leurs journées à poster sur leurs murs des articles ou des liens YouTube dénonçant chaque coup de matraque, qu’il soit mérité ou pas, donné à un ou des manifestants?

Quitte à être sévère, serait-ce une forme de lâcheté? Serait-ce la différence entre dénoncer un acte qui a été commis versus un qui est en train de se produire? Un peu comme le passant qui, réalisant qu’une personne se fait tabassé par des voyous dans une ruelle, décide de baisser la tête et de faire comme si de rien n’était. Cela dit, moi le premier prône la prudence. Si les voyous de mon exemple sont nombreux, c’est clair qu’il ne serait pas brillant de jouer les Dirty Harry en bobettes. Sauf que rien n’empêche notre témoin de faire l’innocent et, dès le danger hors de vue, de se ruer vers la première cabine téléphonique et de composer le 911.

Est-ce vraiment de cela qu’il s’agit pour ce qui est de mon cas, soit le syndrome du « Moé j’me mêle pas de ça! »? J’en sait rien. Mais quoi que ça cache, c’est un sérieux reality check pour moi.

Inutile de vous dire que je ne vais pas poster ce billet sur mon compte Facebook, car mon besoin actuel est de dire ce que j’ai sur le coeur, et non de blesser qui que ce soit.

Surtout que parfois, ce sont malheureusement les innocents que l’on blesse… 😦

Publicités

2 responses to “La valeur d’une personne ne réside dans ce qu’elle dit, mais dans ce qu’elle fait!

  • cama

    j’adore! 😉

  • nicolejojo

    Bonsoir à nouveau….plusieurs personnes se sentent mal à l’aise dans ce conflit…et bcp se foutent assez aussi de ce que les autres ressentent car ils ne les écoutent pas du tout.Dans des périodes de crises on voit le vrai visage des gens :la fuite ,la peur ou la crise existentielle voire paranoia.Perso je suis pro étudiants ..ma petite-fille agée de 11 ans va y passer )à la caisse).Nous avons aussi payer des frais de Collégial et d’universités à 2 reprises …c’était déjà pas donné alors j’Ose imaginer une hausse réelle de 82 % au bout de 7 ans…sans compter que les parents tenus à payer une part de ces frais..ne le font pas de façon acquise…et c’est là que le calcul dérape.BCp de jeunes …vont avoir à se taper la facture seuls…..et avoir travail-études :stress aigue.
    Je t’ai vu aller mon ami ds cette crise….et j,aurais opter d,être à tes côtés si j’avais demeurer plus près.J’ai suivi les débats…les réponses plates et aussi toutes les NON réponses ..ça fait mal et que tu choississes de couper court…est une saine attitude man))
    On se rejase
    Bye
    Nicole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :