Les trois singes de la sagesse

(Note de l’auteur: Bien que la conclusion de cette affaire n’est plus un secret pour personne, j’ai décidé de ne pas changer le contenu de ce billet, intégrité oblige.)

—————————–

Je vais faire un gros effort de lâcher-prise, car j’ai crissement pas l’intention de m’entêter plus longtemps à connaitre le fond de cette histoire, même si je suis détroudculté de ce qui se passe présentement. (prendre note que j’ai visiblement changé d’idée depuis la rédaction de ce texte, suite à l’apparition de d’autres personnes/groupes déterminés à faire la lumière sur cette affaire).

Dimanche soir passé, soit lors de la 27e manifestation nocturne, des images ont fait le tour des médias où on voyait un manifestant, sérieusement amoché par nos soit-disant « agents de la paix », transporté très délicatement en civière dans une ambulance et puis… plus rien! En fait, depuis lundi, c’est comme si l’incident n’a jamais eu lieux. Autant de la part des médias que de la majorité de la populace, incluant ceux qui, comme notre pauvre ami, porte fièrement le carré rouge!

Avant d’aller plus loin, une petite récapitulation est requise.

Dimanche soir dernier, soit le 20 Mai, je m’écrase devant RDI et je vois des images « lives » d’un manifestant dans un piteux état gisant immobile sur le sol (une journaliste de RDI présente sur les lieux affirme que celui-ci ne bouge plus depuis près de 20 minutes) entouré de plusieurs policiers qui semblent vouloir cacher la scène. Un peu plus tard, une ambulance se pointe et, après avoir délicatement installé le pauvre homme sur une civière, il le hisse dans ladite ambulance.

Étant bouleversé/choqué de ce que j’ai vu, j’essaye d’en savoir plus mais en vain. Un peu plus tard dans la soirée, j’ai oui-dire (rumeur oblige) que l’homme en question aurait succombé à ses blessures pendant le trajet en ambulance, alors qu’une autre rumeur parle d’un coma. De son coté, un porte-parole de la SPVM affirme que ledit manifestant a été transporté à l’hôpital et que sa vie n’est pas en danger. Un journaliste a même affirmé qu’un policier lui aurait dit que la blessure était mineure. Are you fucking kidding me?? Avons-nous visionné la même scène? Avons-nous regardé la même fucking photo??

Je suis désolé, mais le traitement accordé au pauvre gars alors qu’il était installé sur la civière n’est pas celui qu’on accorde à une victime de blessures mineures. Faut pas être un rocket scientist pour savoir que « port d’un collet cervical » et « blessure mineure » ne vont pas ensemble!

Mais en fait, qu’est-il arrivé au pauvre bougre? C’est pas en Googlant que vous allez le savoir car, étrangement, personne ne parle dudit incident depuis. Personne!! Curieux considérant que lesdites images étaient visibles sur toutes les chaînes le soir en question.

En fait, le seul témoignage existant, et je n’ai aucunes raisons de douter de celui-ci, a été trouvé sur Facebook. Le voici dans sont intégralité:

J’ai des larmes qui restent pris dans la gorge au lieu de monter aux yeux, en lisant le témoignage de ma coloc xxxxx, lorsqu’elle était au café l’Escalier pendant les manifs hier soir: 

À plusieurs reprises, les gens ont témoigné sur la brutalité policière et la couverture biaisée des médias. J’y ai toujours cru, mais hier soir, j’en ai eu la preuve incontestable.

Entre 21h et 1h, assise avec une camarade de classe, mon chum et quatre amis dans le café L’Escal…ier qui fait face au parc Émilie-Gamelin, nous avons été témoins d’une scène terrifiante.

À travers les fenêtres, nous observions le jeu du chat et de la souris décrit dans les médias : des manifestants s’enfuyant au son des bombes assourdissantes et sur leurs pas, les policiers, des anti-émeutes et la Sûreté du Québec. Alors qu’on prenait une bière en dansant la salsa, l’air s’est épaissi plus d’une fois de poivre de cayenne, faisant tousser soudainement tous les clients du café.

Puis, un silence horrifié autour de la table. 1ère scène sur le trottoir du parc. Un manifestant s’enfuit vers le métro. Des policiers le pourchassent. Un 1er agent à vélo le renverse en pleine course. Un 2è lui rentre dedans avec son vélo. Les autres lui sautent dessus et l’arrêtent de la façon la plus brutale imaginable. 2è scène sur le même trottoir. Un autre manifestant en fuite. Un agent arrive derrière lui. BANG, coup de matraque derrière le cou. Il chute brutalement. Un 2è agent soulève son vélo au-dessus de l’homme qui gît maintenant à terre. PAF PAF PAF. Des coups de bicyclette sur le corps immobile.

Une demie heure plus tard, il y a toujours 10 policiers qui l’encerclent. Tout le monde dans le café se demande « pourquoi est-il encore sur le sol? ». Les agents ont l’air nerveux. Ils demandent à un journaliste de ranger sa caméra. Des passants s’approchent, mais restent en périphérie de la scène. Un policier particulièrement enragé leur crie de dégager et les pousse avec force. Il fait presque tomber à la renverse 2 ou 3 observateurs. C’est de la pure provocation.

Les minutes passent. Le 2è manifestant arrêté est toujours couché. Les observateurs se font de plus en plus nombreux. Finalement, l’ambulance arrive et on comprend. Ils l’ont sévèrement blessé. On voit les paramédicaux lui mettre un collier cervical et l’emporter sur une civière. La foule rage. Une fille s’approche des policiers, crie, pointe, leur montre le doigt. Du café, on n’entend pas ses mots, mais on voit son émotion. On se demande si elle est amie ou parente du blessé et on se dit qu’on réagirait exactement comme elle si ça nous arrivait.

La salsa est finie. On sort du café et on s’approche du lieu de l’incident. Des flaques de sang sur le trottoir où l’homme a été abattu. Notre groupe d’amis, loin d’être tous des carrés rouges, frissonne de peur et de dégoût. L’une d’entre nous a des larmes aux yeux. Ça donne mal au coeur. On se demande tous comment la manifestation sera rapportée dans les médias le lendemain.

Sans grande surprise, ce matin je lis dans La Presse : « Dans le chaos, ce ne sont pas moins de 305 personnes qui ont été arrêtées et une dizaine blessées, dont une gravement. Il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années qui a été blessé à la tête alors qu’il était appréhendé au square Berri. Les policiers venaient de se faire attaquer lorsqu’ils ont chargé, selon un porte-parole. » Dans le Devoir : « On rapporte pour hier un blessé grave à la tête, mais on ne craindrait pas pour la vie du manifestant. » À Radio-Canada : rien sur l’incident en question.

C’est tout. Les policiers ont été provoqués. Le gars ne va pas mourir. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Mais des questions restent sans réponse. Pourquoi arrêter les manifestants (dont la « violence » se résume, 99,9% du temps, à du vandalisme et des altercations avec les policiers, et non à de la vraie violence envers les personnes) en utilisant une force qui pourrait tuer ou rendre paraplégique? Pourquoi frapper sur une personne déjà à terre? Pourquoi agresser les observateurs qui ne dérangent pas, à moins d’avoir quelque chose à cacher? Et surtout, pourquoi dans la presse ne parle-t-on jamais des motifs et du déroulement des arrestations, seulement de la casse qui « justifie » la brutalité?

Avant même de tomber sur ce témoignage, je misai déjà sur un cover-up mais, suite au récit en question, j’y crois encore plus! Cela dit, je tiens à préciser que je ne suis pas du genre à voir des complots partout. En fait, je me considère comme étant une personne assez lucide! Est-ce qu’il est possible que notre ami soit effectivement à l’hôpital et qu’il soit hors de danger? Oui, c’est possible. En fait, c’est crissement souhaitable, mais j’en doute!

Si il s’avère que mes craintes soient fondées, il y a sérieusement matière à s’inquiéter! L’hypothèse que la police tente d’étouffer l’affaire est peu surprenante car, si les choses se sont passés comme décrites par le témoin (ce que semble confirmer cette vidéo), on peu comprendre le désir que ça ne se sache pas. J’ose même pas imaginer les réactions engendrées par un tel scandale! Par contre, qu’en est-il des médias? J’ai pourtant partagé mes interrogations avec deux représentants de ceux-ci , dont un journaliste de renom, et mes « appels » n’ont jamais été retournés!  Quels sont leurs intérêts à jouer aux trois singes de la sagesse? Est-ce que l’ordre vient de plus haut? Serait-il possible qu’un Jean Charest (ou qui que ce soit d’autre) soit derrière ce mutisme, et que la SPVM et les médias ne font que suivre les consignes provenant de plus haut?

Je suis bien conscient que ça frôle la paranoïa mon affaire, mais anything goes, car je n’ai jamais été témoin d’une telle chose. A moins que notre ami ne soit pas mort et que tout ça ne soit le fruit que d’une fausse rumeur, ce que je souhaite du fond du coeur!

Avant de conclure. Prendre note que, contrairement au titre de mon blogue, je ne suis pas un frustré qui se sent le besoin de tirer sur tout. Je ne suis pas un anarchiste, ni un anticapitaliste, mais qu’un simple citoyen, relativement équilibré, qui ne peut se fermer les yeux (et la trappe) devant ce qui me semble être une injustice sans précédent.

Mises à jour

26/05/2012 – Le nom d’un certain Richard Larochelle, camelot pour le journal L’itinéraire, est associé par certains à cette histoire. Primo la vidéo où apparaît le soit disant Richard (voir la mauvaise capture d’écran ci-dessous) date du 22 mai, alors que l’agression qui nous concerne date du 20. Secundo, pour avoir visionner le court extrait en question, le gars ressemble en rien au pauvre homme ensanglanté sur la photo et, tertio, l’arrestation de Monsieur Larochelle s’est visiblement déroulé en face du cinéma Banque Scotia, soit assez loin merci du parc Émilie-Gamelin.

27/05/2012 – J’ai trouvé très encourageant de voir que le compte Twitter de la SPVM fut bombardé de questions concernant le sort du pauvre homme. Par contre, comme vous pouvez le constater sur la capture d’écran de droite, nous avons eu droit qu’à deux réponses répétées en loop, soit « … cette histoire est non fondé »  (quand ta seule réponse c’est de dire « T’as pas de preuves », c’est généralement de très mauvais signe) et « … ces renseignements seraient erronés » (j’aime le « seraient »).

Prendre note que la capture d’écran comprend un certain bout où les tweets de la SPVM n’ont pas rapport avec le cas qui nous concerne. J’aurais pu supprimer lesdits commentaires pour condenser la chose, mais ça aurait été une forme de… désinformation.

En passant, vous n’avez qu’à cliquer sur ladite capture d’écran pour être en mesure de la voir en grandeur réelle… 😉

27/05/2012 – Où sont mes manières? J’ai omis de partager le lien d’un site qui, tout comme moi, essaye de faire la lumière sur cette triste affaire. D’ailleurs, j’y collabore en tant que lecteur à chaque fois que j’ai des développements.

27/05/2012 – Un rumeur cour à l’effet qu’un professionnel de la santé aurait affirmé qu’après avoir été reçu à l’hôpital Notre-Dame, la victime aurait été transféré dans un autre hôpital (non divulguée) étant donné que son état était stable. Certaines rumeurs mentionnent même qu’il est présentement chez lui et qu’il se remet de sa blessure au front et à la lèvre.

Disons que j’ai de très gros doutes! Si tel était le cas, je suis pas mal certain que notre ami qui tweet pour la SPVM n’aurait pas hésité une seconde à démentir les rumeurs (à l’effet que la victime était dans le coma) en nous donnant des détails plutôt que de se contenter de répéter sans cesse « Selon nos enquêteurs, cette histoire est non fondé ».

Au risque de me répéter, je vais être le premier à me réjouir si je réalise que je me suis trompé sur toute cette histoire, mais ce n’est pas en gobant aveuglément chaque rumeur que je vais faire un Mea Culpa.

N’oubliez-pas que la désinformation à plusieurs visages… 🙂

27/05/2012 – Quelques photographies où on voit beaucoup mieux le visage de la victime ont fait leurs apparitions ce matin. Principes obligent, je voulais avoir l’accord du photographe avant de procéder mais, étant donné que je n’ai toujours pas de réponses (il était environ 8:30am quand je lui ai fait part de ma demande) je vais inclure une de ses photos, quitte à la retirer si ça l’embête.

27/05/2012 (21:08) – C’est pas avec un petit statement comme ça les boys que vous aller mettre un frein aux rumeurs… 😉

27/05/2012 (21:23) – La SPVM affirme maintenant (sur Twitter) que l’homme en question aurait été arrêté (lors de la manif du 20) pour vol et n’aurait été traité que pour une coupure au front!!

Hum… Au risque de me répéter, me semble que le gars sur la photo n’a pas qu’une simple coupure au front… 😉

27/05/2012 (22:02) Osti que je tripe! Ils se font bombarder de commentaires de gens qui ne crois pas leurs réponses! Je ne vais pas refaire un autre capture d’écran comme hier, mais l’exemple ci-haut est assez représentatif!

Merci à vous tous!!! Je vous aime tellement!!!

27/05/2012 (22:21) – Je ne sais pas qu’elle sera la version « officielle » finale de la SPVM mais, juste pour la forme, je vais vous faire part de ce que crois depuis le début. Cela dit, prenez note que c’est une hypothèse qui, soit dit en passant, ne repose que sur mon intellect et mon jugement.

Je crois que, comme une rumeur l’a annoncé le dimanche en question, il serait mort le soir même. Étant conscient qu’ils (la SPVM) avaient un cristi de gros problème sur les bras, surtout avec la tension grandissante entre ces derniers et les manifestants, ils auraient décidés de taire l’affaire, en espérant qu’elle meure de sa belle mort (façon de parler).

Pour le reste, anything goes. Cela dit, au risque de me répéter, ce n’est qu’une hypothèse qui, veut veut pas, se trouve peut-être à 180 degrés de la vérité.

Vérité qui, je le crains, risque de ne jamais voir le jour… 😦

28/05/2012 (12:26) – Il y a une rumeur à l’effet que la victime en question serait un certain Sébastien Tranchart. Ce n’est pas la première rumeur du genre, d’où ma vigilance, mais te tenais à vous partager la chose. Sait-on jamais, quoique j’en doute sérieusement.

En fait, n’oubliez pas que le nom d’un certain Richard Larochelle a également circulé, bien que ce n’était visiblement pas la même personne. N’oubliez pas que la désinformation ,volontaire ou pas, à plusieurs visages.

Pour consulter le témoignage en question, provenant du site Le Journal de Vérité Justice, cliquez ici.

28/05/2012 (23:00) – N’ayant pas été devant mon ordi ce soir, je ne suis pas en mesure de voir si il y a eu autant d’action sur Twitter qu’hier, mais de ce que je crois comprendre, me semble que ce fut un peu moins rock’n roll.

Cela dit, ça ne me surprendrait car, virtuellement parlant, il y a quelque chose de louche dans l’air. En fait, cela a commencé hier sur Facebook où, curieusement, plusieurs bugs étranges se sont produit et, curieusement, souvent reliés directement où indirectement à la SPVM.  Bien que plusieurs criaient à la censure ou au contrôle, personnellement je prenais la chose avec un grain de sel, car ce n’est pas inhabituel que Facebug fait des siennes.

Sauf que j’ai constaté quelque chose de très bizarre aujourd’hui. Hier et samedi, j’ai eu un nombre de visites record pour le billet que vous êtes en train de lire. En fait, sur les 313 « clicks » enregistrés hier, 152 provenaient de Facebook. Aujourd’hui, sur les 120 visites (déjà on constate une drop importante), seulement 18 proviennent de Facebook! 18!!

Que cette baisse soit attribuable à une forme de censure m’inquiète un peu mais, entre vous et moi, I don’t give a shit car, comme précisé dans un de mes réponses dans la section « commentaires », my job is done!

Il est clair que j’aimerais obtenir certaines réponses mais, personnellement, mon but premier était de dénoncer ce qui me semble être un « cover up », voir même un complot, entourant cette affaire et, en lisant tout ces commentaires sur Twitter, je me dis que plusieurs d’entre-nous n’auront pas étés dupes de ce qui, selon moi, pourrait s’avérer être une des chose les plus odieuses qui m’ait été donné de voir!

Encore une fois, au risque de me répéter, j’aimerais de tout coeur me retrouver dans la position de devoir faire des excuses publics à la SPVM mais, pour ce faire, faudrait que je vois de mes yeux le manifestant en question (et non un bougre qui lui ressemble) et constater que sa condition est celle décrites par le pauvre représentant de la SPVM assigné à Twitter. Mais je doute fort que ça se produise.

A vrai dire, les chances que notre blessé soit présentement dans son salon en train de regarder Denis Lévesque, n’ayant comme souvenir de sa soirée du 20 mai qu’un plaster sur le front et une autre sur une lèvre sont, selon moi, très minces.

A vrai dire, j’ai l’impression qu’on ne retrouvera jamais l’homme en question car, à ce que je sache, « pas de corps, pas de crime ».

Sur ces mots, je vais probablement être moins actif sur ce dossier car, force d’admettre, j’ai l’impression de vieillir de 10 ans à chaque jour. Tout ça me ronge de l’intérieur et, à la longue, ça m’épuise énormément.

D’un autre coté, me semble avoir dit quelque chose de similaire il y a 5 jours en guise d’ouverture de ce billet… 😉

En passant, inutile de cliquez sur l’image, car ce n’est qu’une capture d’écran. Sorry… 😉

05/29/2012 (05:30) – En passant, je viens de voir deux extraits, soit un provenant du bulletin de nouvelles de Radio-Canada et l’autre de TVA, où on fait allusion brièvement aux « rumeurs qui courent » concernant cette affaire, en précisant que la SPVM répète ce qu’elle a affirmé via Twitter (voir un peu plus haut), en ajoutant que des inspecteurs auraient même étés voir à la morgue si l’homme en question s’y trouvait (détail qui, soit dit en passant, est d’un ridicule risible).

Bien que cette première intervention médiatique risque d’avoir l’effet voulu sur la majorité de la populace, inutile de vous dire que que ça ne change rien de mon coté. Même que ça renforce ma théorie à l’effet que les médias soient complice de cette campagne du silence, et cela probablement bien malgré eux.

D’ailleurs, jetez un coup d’oeil à ce que j’avais posté sur Facebook le soir même (capture d’écran ci-dessous), quoique j’étais loin de me douter de la suite des choses…

29/05/2012 (18:27) – Pour la suite des choses, cliquez ici!

30/05/2012 (07:10) – Pour sauter carrément à la fin des choses, cliquez ici!

Publicités

10 responses to “Les trois singes de la sagesse

  • Mamaz

    Faudrait chercher dans l’hôpital le plus près du lieu du drame. Notre-Dame? ou Saint-Luc? Ça semble être un jeune, donc sa famille, ses ami-e-s doivent le savoir et ne pas vouloir médiatiser l’affaire non plus, comme le gars de Victoriaville dont on a pas de nouvelles. Par contre, si des gens lisent votre intervention, ça serait bien de nous donner des nouvelles même sous couvert anonyme.

  • Mamaz

    Il y a eu des nouvelles sur la page de Démission Jean Charest. Il est dans un coma profond et a été matraqué de dos, à la nuque, et la moëlle épinière a été brisée. Vous savez aussi que la ville de Mtl en plus du règlement anti-masque, rajoute celle des injures aux policiers, encore plus de contravention.

    • Le chibouki frustré

      Merci de l’info, mais ces « détails » circulent depuis déjà quelques jours.

      En fait, la raison pour laquelle je n’y fait pas allusion dans mon billet, et c’est la même raison derrière mon choix de mettre le mot « détails » entre guillemets, car il ne s’agit que de rumeurs véhiculés de bouche-à-oreilles. De toute façon, c’est très secondaire au but premier de ma démarche, qui est (quoique je peux maintenant dire « était ») de faire tomber ce mur du silence entourant cet incident, plutôt que de connaitre la nature de ses blessures ou quels policier/s est coupable/s.

  • cama

    chibouki, fait attention à ton blog… le lien d’ admin.diag ne fonctionne plus ce matin… est-ce l’oeuvre des policiers qui tentent de diminuer les infos qui circulent?! je t’avise, tu en fais ce que tu veux!!! xx

    • Le chibouki frustré

      Ça m’inquiète pas trop. Mon but premier était que cette affaire circule et, suite à ce que je vois depuis deux jours sur Twitter, je considère que le gros de ma mission est accomplie… 🙂

  • citizenzoo

    Étant blogueur moi-même, je sais comment il est parfois difficile de garder la tête froide et d’essayer de ne pas se laisser influencer par tout ce qu’on lit et entend. L’impartialité et le respect ne sont pas donnés à tous, mais je suis heureux de retrouver ces qualités chez-vous.

    Je sais aussi, comme vous, qu’il est impossible de savoir tout ce qui se passe sur le net. Cela pour vous dire que j’avais publié le 23 mai sur mon blogue la photo de Robert Skinner (La Presse) que vous utilisez également dans votre article. Cette photo était un ajout pour illustrer une citation de Mitterrand que j’avais publiée le 19 mai. Et c’est le 25 mai que j’ai découvert le témoignage de Xi Sophie Zhang sur Facebook et l’ai ajouté à mon billet pour expliciter le contexte de la photo.

    Quant aux photos de David Vilder sur Flickr, j’ai également communiqué avec lui ce matin afin de lui demander d’autoriser le téléchargement de ses trois photos, mais je suis également sans réponse.

    De mon côté, je participe depuis hier à cette enquête citoyenne par le biais du site veritejustice.wordpress.com et espère avoir comme vous les réponses à nos questions le plus rapidement possible. Cette histoire doit être résolue.

    Finalement, je voudrais vous remercier d’avoir (involontairement) contribué à mon blogue car j’ai utilisé le 22 mai une photo de Jean Charest (chapeau de cowboy) que j’ai trouvée sur le vôtre afin d’illustrer un billet. Rassurez-vous, j’avais mis un hyperlien pour venir ici !

    Merci de votre travail. Et si jamais il vous tente de jeter un coup d’oeil sur mon blogue, c’est ici : http://citizenzoo.wordpress.com/

    • Le chibouki frustré

      Merci beaucoup pour cette réponse très élogieuse!

      Cela dit, ça me fait chaud au coeur que des gens comme toi s’implique dans ce dossier surtout, et c’est plate à dire, mais je dois t’admettre que je commence à trouver ça lourd à la longue. D’un coté je me trouve un peu lâcheux mais, d’un autre coté, je sens une certaine paix intérieur sachant que d’autres personnes font des recherches de leur coté.

      Pour conclure, gêne toi pas pour ce qui est de la photo que j’ai prise de Jean Charest, prise à une époque où il m’était plus sympathique… 😉

      A+

  • Guillaume

    Voilà un vidéo de l’attaque d’un autre angle. Sorti ce soir. Choquant……. Très choquant..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :