Yéé!! Je peux finalement mettre plus de « pois » sur ma jambe!!

Outre le prétexte de faire un très bon, voir excellent jeux de mots, il s’agit d’un traitement pour faciliter la circulation du sang où je dois laisser tremper ma jambe accidentée dans l’eau chaude pendant une minute pour, ensuite, la recouvrir de glaces (de par leurs facilité à épouser les formes, les sacs de pois congelés sont idéals pour ça) pendant 60 secondes pour, de nouveau, la remettre dans l’eau chaude, et ainsi de suite pour une durée totale de dix minutes.

Bien que c’est relativement subtil, je crois percevoir des changements depuis que j’ai débuté ce traitement mais, même si ce n’était pas le cas, ça m’incite à prendre deux bains par jours, ce qui est très relaxant. Disons que je l’aime en maudit la barre d’appui qu’a installé mon ami Zoltan!! D’ailleurs, j’en profite pour te remercier de nouveau!!

En parlant de mes exercices du matin, je me surprend à les faire assidûment, et cela malgré les deux heures que ça me prend chaque jours (incluant mon bain-contraste du matin). En fait, les seuls moments où je foxe, sont les fois où mes traitements de physio ont lieux tôt le matin car, veut veut pas, je vois pas l’utilité de faire souffrir mon genou avant qu’il se retrouve entre les mains d’Ilsa la louve des SS.

Sérieusement, j’ai pas à me plaindre de ma tortionnaire, car elle prend bien soin de moi! D’ailleurs, quand j’ai l’impression que ma convalescence traîne de la patte (façon de parler), je n’ai qu’à penser d’où je viens pour réaliser que les choses se déroulent bien. Lentement certes, mais sûrement.

Je n’ai qu’à regarder ce quoi avait l’air ma pauvre jambe 12 jours après l’accident, versus ce à quoi elleressemble 6 semaines plus tard. Outre la belle cicatrice résultant de mon opération, elle a repris son allure d’antan.

Outre l’aspect physique, même si mon genou est encore très stiff, il y a plein de trucs que j’arrive à faire, alors que ça m’était impossible il y a pas plus tard que deux semaines. Ne serait-ce que de pouvoir mettre mon soulier (droit) et de pouvoir le lasser par moi-même. Oui ça me demande un effort, mais j’y arrive! La prochaine étape sera de mettre mon bas (je suis tanné d’être nu pied), mais ce n’est qu’une question de jours selon moi!

Si je remonte quelques semaines plus loin, les changements sont alors beaucoup plus nombreux. Il y a à peine 3 semaines j’étais encore pogné pour me laver avec une fucking débarbouillette! C’était mieux que pas pantoute, mais on s’entend-tu que presque trois mois à ne pas pouvoir prendre de bains ou de douches, c’est long en tabarnouche!

Et que dire du pipi! Je me revois encore en train de pisser dans un urinoir de plastique pour, veut veut pas, quand je sortais M. Oui-Oui du dit contenant, me retrouvé avec un surplus d’urine sur mes bobettes et sur mes draps, car c’est pas toujours prévisible ces affaires là. Disons que l’égo en prend un coup mais, limitations physique et état d’esprit du moment obligent, une partie de moi s’en foutait pas mal.

Sauf peut-être la fois où, par mégarde, j’ai essuyé mon visage couvert de sueurs (nous étions en pleine canicule!) à l’aide de ma serviette à débordement de pipi, mais bon… Piss happens!   😉

Advertisements

3 responses to “Yéé!! Je peux finalement mettre plus de « pois » sur ma jambe!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :