Bobo

Il était approximativement 17:15 en ce jour de la fête de la reine. J’étais au travail et, alors que je descend les escaliers qui mènent à la cave, je perd pied et cela pour les cinq marches restantes.

Bien que ça faisait un peu mal, c’est lorsque je me suis appuyé sur ma jambe droite que j’ai compris que j’étais dans la marde, car le seul fait de plier mon genou me faisait l’effet d’une décharge électrique. J’étais pas mal certain que rien ne devait être cassé, car j’imagine que je n’aurai jamais été en mesure de me tenir sur ladite jambe (chose que j’arrive à faire à condition de ne pas la plier), mais la raideur de celle-ci combiné avec mon genou qui, sans exagéré, était presque de la grosseur d’une moitié d’orange (dites vous que trois heures auparavant il était presque le double de ce que l’on voit sur la photo) m’indiquait que j’étais en très mauvaise posture.

Sentant que j’étais sur le point de m’évanouir, je me suis assis pendant près de 15 minutes en espérant que les choses se replacent. Réalisant que la situation n’allait pas dans le sens voulu, j’ai réussi à remonter les escaliers et cela une marche à la fois. Ma collègue aurait bien voulu m’aider, mais les escaliers sont trop étroites et, comme précisé plus haut, je peux me tenir sur ma jambe à condition de ne pas fléchir le genou.

Après avoir communiqué avec ma boss, histoire de la prévenir que je ne serai pas en mesure de porter mon chandail Rona pour les prochains jours, nous avons fermés le magasin quelques minutes plus tôt, et ce fut direction hôpital, et cela en ambulance!! Le plan au départ était d’avoir un lift jusqu’à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, mais j’ai jamais réussi à plier ma jambe pour la rentrer dans la voiture. Je dois vous admettre que mon ego en a pris pour son rhume quand j’ai vu les ambulanciers descendre la civière (j’étais visiblement pas à l’article de la mort), mais la douleur ressenti au moment de me hisser sur la dite civière l’a sérieusement emporté sur mon orgueil à 5 cents… 😉

Ceux qui font partie de ma liste de contacts Facebook connaissent la suite, soit que tout semble indiquer que je n’ai rien de cassé, mais je suis tout de même confiné à porter une attelle pour au moins une semaine (donc congé forcé), et évidemment de me déplacer avec des béquilles. Ajoutons à cela des anti-inflammatoires et des comprimés contre la douleurs et nous somme en business. Cela dit, j’ai un rendez-vous mardi prochain pour voir l’étendue des progrès, ou si il y a des complications.

Avec le recul (près de trois heures se sont écoulées depuis mon départ de l’hôpital), je suis agréablement surpris de constaté que j’ai fait ça comme un grand. Sans rien enlever à mon mal, à une certaine époque j’aurai souffert du syndrome de la victime mais, outre un instant d’agacement au moment où je poireautais dans la salle d’urgence, j’ai bien réagi et j’ai gardé le moral. Bien que je me serais bien passé de cet incident, je constate que certaines choses ont changées en moi, et j’en suis fier!

Avant de conclure, je tiens à remercier tous ceux qui m’ont épaulés ce soir. Que ça soit mes collègues de travail (Janie et François), ma boss (Delphine) et sa mère, les deux très sympathiques ambulanciers, mon amie Julie et mes amis qui ont suivi mes déboires via Facebook, le personnel de l’hôpital Hotel-Dieu (je retire les commentaires négatifs que j’ai prononcés à l’égard du centre hospitalier en question), le très sympathique chauffeur de taxi qui m’a reconduit à la maison et, surtout, ma coloc Jessie sans qui je serai probablement encore en train de monter les marches menant à mon appartement!

A+ les amis!

Advertisements

2 responses to “Bobo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :