Une petite passe comme je les aimes pas. Rien de dramatique, mais une accumulation de petites affaires qui, un coup additionnées, affectent sérieusement mon moral…

En fait, à bien y penser, c’est suite à une période de quelques jours où je ne semblais plus exister. Je devais être contacter par un employeur potentiel qui s’est fait sérieusement attendre, une personne ne donnait pas suite à mon courriel (toujours pas de signe de vie d’ailleurs) et une autre ne retournait pas mon appel. Faut dire que le fait que c’était la deuxième fois en deux semaine n’aidait pas non plus…

Ajoutons à cela le fait que l’employeur en question m’a finalement fait un finger, faute d’avoir un DEC, et d’une surcharge de travail au boulot, et on se retrouve avec un chibouki qui mérite son titre de frustré!

Heureusement que ça va bien avec ma coloc. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :