Critique de film: Harry Brown (2009)

réal: Daniel Barber
interp: Michael Caine, Emily Mortimer, Charlie Creed-Miles, David Bradley, Iain Glen, Sean Harris, etc
synopsis: Harry Brown, ancien militaire vivant dans un endroit remplis de jeunes voyous, va jouer les justiciers pour venger la mort de son meilleur ami.

Il a longtemps que je n’ai pas pris le temps de pondre une critique de film sur mon blogue. Faut dire que ça faisait également longtemps que je n’avais pas été habité par un film. Genre que certains passages, certaines pièces musicales, refont surfaces dans ma tête et cela à tout moments.

Est-ce que Harry Brown est un si bon film que ça? C’est dure à dire, car l’intrigue est loin d’être nouvelle et sont dénouement final laisse à désirer. Par contre, au delà de ces deux facteurs, nous avons affaire à un film qui comporte une qualité qui, pour moi, est primordiale, soit le respect de son public.

Respect qui est dégagé par des dialogues crédibles et des performances qui, pour la plupart, sont très justes. Même les « méchants » sont réalistes. Je fais entre allusion au comédien Sean Harris (que je ne connaissait pas) qui, dans la peau d’un vendeur de drogue/marchand d’arme, donne une performance qui fait froid dans le dos,  et cela sans tomber dans le cabotinage.

Pour ce qui est de Michael Caine qui, vous l’aurez deviné, campe le rôle titre, il est tout simplement excellent. Il nous est pas difficile de se mettre dans ses souliers, chose qui est presque primordial pour ce genre de film.

Avant de conclure, je tiens à souligner l’excellente bande-sonore qui, comme je l’ai mentionné plus haut, me hante encore.

Somme toute, si vous avez aimé Grand Torino, Harry Brown devrait faire votre bonheur. En fait, je dois même admettre que je préfère ce dernier, même si j’avais bien apprécié le film de Clint Eastwood.

Publicités

2 responses to “Critique de film: Harry Brown (2009)

  • sylvain

    Je tiens à dire que je ne veux pas me faire la bête noire de ton blog.

    Outre le fait que tu as aimé le jeu du « Bad guy » et du « Good guy », que la bande sonore est bonne et que tu as préféré à Gran Torino (Que j’adore) Quand est-il du film?

    Je vais tout de même me le taper demain ou jeudi parce que tu m’as intrigué, mais j’aurais aimé en entendre plus sur l’ensemble de l’oeuvre….

    C’est peut-etre juste moi…

    peace my friend

    • Le chibouki frustré

      Désolé mon ami, mais en guise de critique, je n’ai pas l’habitude d’en mettre plus que ça.

      En la relisant, on constate qu’en plus des éléments que tu as mentionnés, je dis que les dialogues et performances sont justes et crédibles. Que somme toute, j’ai adoré le film malgré une intrigue déjà-vu et un aspect de la fin dont je me serai passé. En fait, le sul autre aspect que j’aurai pu ajouté est qu’à l’image des textes, la mise en scène est très sobre.

      Je n’aime pas faire de critique en profondeur, car dans mon livre à moi, ça se résume à une chose: ai-je aimé ça ou pas, et pourquoi… 😉

      A+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :