Lettre à mon amie

Chère amie,

Il y a quelques jours à peine j’apprenais ton départ pour un monde meilleur. Comme ce fut le cas pour plusieurs, l’annonce de ton suicide fut un choc pour moi.

D’un coté, j’aimerai savoir le pourquoi de ton geste mais, d’un autre coté, à quoi cela servirait-il? Les raisons, tu as décidé de les emmener avec toi dans l’au-delà, et je respecte ton choix.

J’aimerai par la présente te dire merci. Merci d’avoir fait parti de mes amis. De vrais amis, je peux les compter sur les cinq doigts de ma main et, depuis l’annonce de ton décès, ce nombre a passé à 4.

Je te remercie pour ces innombrables conversations stimulantes que nous avons eu. Tu étais une admirable oreille  et, surtout, tu respectais mes points de vues même si, parfois, tu étais en désaccord avec ceux-ci.

Merci également d’avoir toujours été une source de motivation incroyable. Combien de fois m’as-tu encourager à foncer lorsque j’avais certains projets en tête. En fait, quand je pense à toi, la première chose qui me vient à l’esprit est cette confiance sans borne que tu semblais avoir en mon potentiel, chose qui, malheureusement, fait souvent défaut chez moi.

Petit détail avant de conclure qui, à mes yeux, est représentatif de la personne que tu étais. Merci du fond du cœur de m’avoir invité lors du dernier réveillon de Noël car, avant ton appel, je m’étais résolu à le passer en solo, chose qui m’attristait.

Somme toute, un gros merci d’avoir fait parti de ma vie. Tu me manqueras énormément. En fait, tu me manques déjà!

Où que tu sois, soit heureuse.

Bisous + grosse accolade.

Martin

Publicités

4 responses to “Lettre à mon amie

  • Zoltan

    Tu m’as ému Martin.

  • Martin D

    Je partage ta peine Martin. Ton texte est magnifique.

  • Jeanne

    Merci Martin pour ce témoignage d’une belle amitié. Je suis sûre qu’en ce moment même, Julie te fait un grand sourire et t’envoie un bisou. Bon courage Martin, ainsi qu’à tous les anciens collègues, de chez VG, qui l’ont côtoyé. On aurait probablement tous et toutes un petit quelque chose à raconter sur elle. merci encore Martin !

  • Le chibouki frustré

    Merci à vous trois.

    Comme je le disais sur mon Facebook, la peine s’est beaucoup estompé. En fait, je crois que d’avoir partagé ouvertement ce que je ressentais, que ce soit ici ou sur Facebook, y est pour beaucoup.

    Merci encore.

    Martin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :