Argentique ou numérique ? – Partie 2

Désolé pour cette attente mais certains imprévus se sont présentés. Parmi ces imprévus il y a eu mes mésaventures avec ma caméra.

Histoire de faire une longue histoire courte, il y a près de deux semaines je met la main sur une caméra argentique usagé, soit la Canon EOS 630. Tout semble bien fonctionner jusqu’au moment où, après avoir développé le film que j’ai utilisé lors de ma visite à l’exposition Papillons en Libertés, je réalise que plusieurs photos n’ont pas été bien exposées. Je ne parle pas d’un problème d’exposition mais plutôt d’images voilées. En guise d’exemple, voir les deux photos ci-dessous…

voile

Ne sachant pas trop le pourquoi de la chose, je m’adresse à la personne qui m’a vendu la caméra pour avoir son opinion. Constatant qu’il y a visiblement un problème avec le rideau de l’appareil, il me rembourse les $150 déboursés pour la caméra en s’excusant de la situation.

Déçu de l’incident (outre le problème du rideau, j’aimais bien mon nouveau joujou), je passe au travers des sites d’annonces (Kijiji, Lespac, Craigslist) et, miracle, je tombe sur une autre Canon EOS 630. De plus, elle est encore moins dispendieuse que l’autre, soit $60 incluant un objectif Sigma f/2.8!! je crois rêver! Je communique immédiatement avec le « vendeur » et nous nous entendons pour une rencontre.

Le type en question se présente chez moi, j’observe la marchandise qui me semble en bon état. L’individu, que je trouve très sympathique soit dit en passant, m’avertis qu’il y a une petit problème avec la lentille lorsque celle-ci est utilisée avec un boitier numérique mais qu’il n’y a pas de problème si elle est jumelée avec une caméra argentique. Après vérifications, je constate que tout est effectivement beau.

Plus tard dans la journée, je m’achète un film histoire de m’assurer que la bête fonctionne bien. Dès mes photos prises, je fais développer mon film et, horreur, la plupart de mes photos sont sérieusement surexposées! En guise d’exemple, voir les deux photos ci-dessous…

over

Me disant que le soleil était peut-être un peu trop tapant et que la caméra n’était probablement pas en cause, je m’achète un autre film et, un coup développé, je réalise que la même chose s’est produite.

Je réalise alors un détail, la caméra affiche un ISO de 200 alors que le film qu’elle contient est de 400 ASA. Après quelques manipulations, je constate que la fonction de reconnaissance ISO de la caméra est à manuel et non à automatique. J’en viens alors à la conclusion que mon problème devenait provenir de là.

Je m’achète un autre film, m’assure que la sensibilité ISO affiché par la caméra correspond à celle de ma pellicule et je part à l’aventure. Je développe mon film et, horreur, la plupart des mes photos sont maintenant sous exposées!! Voir les deux photos ci-dessous en guise d’exemple…

under

Je me met à faire toute sorte de lecture sur le sujet mais rien à faire, je ne comprend pas ce qui se passe. Bien que le type qui m’a vendu la bête me semblait un type bien, je commence à me dire que je m’en suis fait peut-être passé une! Ça expliquerai le prix très bas et le fait qu’il se soit déplacé alors que, généralement, c’est le contraire qui se passe. Est-ce le cas, j’en ai aucune idée. La seule chose que je sais est que je n’ai eu aucun problème d’exposition avec le premier boitier. Commençant à être à bout je m’achète un dernier film, soit un 100 ASA plutôt qu’un 400, en me disant que si après ça j’ai toujours des problèmes ben fuck it!

ok

Miracle! Toutes mes photos sont bien exposées!! Je n’y comprend absolument rien mais bon!! Est-ce le fait que j’ai opté pour un 100 ASA (genre un bug de la caméra) ou est-ce le fait que j’ai fait développé mon film ailleurs? Pourtant à ce que je sache un négatif ne peut pas être sous-exposé ou surexposé au moment du développement mais bon… qu’est-ce que j’en sais…

J’ai présentement un 400 ASA dans mon boitier. Dès que celui-ci sera terminé, j’irai le faire développer à ma nouvelle place histoire de voir le résultat. Si le résultat est merdique, je vais de nouveau répéter l’expérience avec un 100 ASA histoire de voir si le même miracle se produit. Inutile de vous dire que si le problème persiste, j’abandonne tout!

Avec tout ses rouleaux de films et ses frais de développement inutile, cette caméra de $60 commence à me couter cher… 😉

Advertisements

2 responses to “Argentique ou numérique ? – Partie 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :