Millennium

Millennium

Cliquez sur l'image pour la voir dans son format d'origine non réduit...

Depuis quelques semaines je me tape sur DVD la série Millennium qui, originalement, fut diffusée de 1996 à 1999.

Créée par Chris Carter, Millennium se voulait une série un peu dans le même ton que The X Files (également conçu par Carter) mais en plus sombre. Alors que les intrigues de The X Files concernaient généralement les extra-terrestres et les phénomènes paranormaux, dans Millennium ce sont les tueurs en série et autres outils du mal qui sont à l’honneur. Histoire de faire une longue histoire courte, la série tourne à l’entour d’un ancien agent du FBI (le toujours excellent Lance Henriksen) qui, grâce à un don, a la capacité de ressentir et de percevoir ce qui se passait entre les deux oreilles d’un meurtrier au moment du crime.

Lors de sa diffusion initiale, j’avais regardé les 4 ou 5 premiers épisodes que j’avais bien aimé. Pourquoi avais-je arrêté? Je ne m’en souviens plus mais je crois que ce n’était pas une question de volonté mais plutôt à cause d’un empêchement quelconque.

Millennium

Lance Henriksen et Megan Gallagher

Jusqu’à maintenant j’ai passé au travers la première saison et débuté la deuxième. La première est assez bonne dans l’ensemble quoique, selon moi, elle souffre du même problème que The X Files, soit d’avoir une intrigue principale entrecoupé de plusieurs épisodes « indépendants ». Pas que ces derniers ne soient pas bons, c’est juste que le résultat final manque parfois de cohésion et est quelque fois anecdotique. Par contre je dois admettre que cet aspect doit passer beaucoup mieux lorsque les épisodes sont visionner à raison de un par semaine plutôt qu’à coup de quatre un à la suite de l’autre. Ceci dit mon épisode préféré de cette saison est probablement « Lamentation » alors que mon pire est indéniablement « The Wild and the Innocent » quoique l’insignifiant « The Well-Worn Lock » n’est pas très loin derrière… 😉

Comme précisé je viens à peine d’entamer la deuxième saison et, jusqu’à maintenant, je trouve l’écriture quelque peu supérieur mais bon, je ne suis rendu qu’au cinquième épisode. Un autre aspect positif de cette deuxième saison réside dans le jeu de la petite Brittany Tiplady que, personnellement, je trouvais presque insupportable dans la première saison. Faut dire que la plupart des scènes entre le personnage principal et sa famille, soit sa femme et sa petite fille, étaient un peu trop bonbon à mon goût mais bon…

Là-dessus je vous laisse avec le générique de la première saison, ne serait-ce que pour écouter le superbe thème composé par Mark Snow. En fait je dois admettre que la musique l’emporte nettement sur le coté visuel du générique qui, selon moi, a plus ou moins bien vieilli… 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :