Zoo (2007)

Affiche du film en question

Affiche du film en question

Mise-en-garde: Des passages de ce billet pourraient choquer certaines personnes.

Mise-en-garde: Quelques passages de ce billet pourraient choquer certaines personnes.

Pour être honnête j’étais à la fois attiré et repoussé à l’idée de regarder ce film. En tant qu’amateur de documentaires j’étais très curieux mais le sujet traité (la zoophilie) me laissait un tantinet perplexe. En fait c’est pas vraiment le contenu qui me faisait peur mais plutôt le traitement. Disons que l’idée de voir certaines images explicites ne me tentait pas vraiment. Ceci dit, après deux semaines de considérations, je me suis finalement décidé à le louer.

Via des témoignages et certaines reconstitutions, Zoo fait un certain survol de ce phénomène en s’attardant sur un fait divers où un homme est décédé suite à une relation sexuelle entre lui et un de ses chevaux. En tant que tout documentaire qui se respecte, Zoo ne porte pas de jugement moral sur son sujet. D’ailleurs un gros bravo au réalisateur qui s’est abstenu de toutes images offensantes.

Certains prônent que nous avons affaire à un cas de cruauté animale alors que d’autres affirment qu’aucun crimes n’a été commis étant donné que l’animal participait à la chose de son plein gré (au moment de l’accident c’est le cheval qui chevauchait son maitre, façon de parler… ).

J’aime beaucoup ce genre de film où le spectateur se retrouve à se poser certaines questions dès que le générique est terminé. Pour être honnête, je ne suis pas certain qu’il y a eu crime dans ce cas bien précis. Personnellement je n’ai pas du tout ce genre d’attirances (ou déviances si vous préféré), mais je suis du genre à dire que ce qui se passe chez le voisin ne me regarde pas tant que les êtres concernés sont consentants.

Ceci dit, histoire de revenir au film, Zoo est une oeuvre relativement intriguante, que ce soit de par son sujet que de par son approche artistique qui, sans être à la hauteur de ceux-ci, me fait penser aux premiers documentaires d’ Errol Morris. D’ailleurs la musique fait très Phillip Glass sur les bords. Le résultat est un film dont le rythme lancinant tantôt fascine, tantôt ennui. C’est du moins l’effet que ce film chez moi.

A+

Advertisements

8 responses to “Zoo (2007)

  • Claudine

    Je n’avais pas entendu parler de ce film… A vrai dire, il ne m’intéresse pas non plus – Déjà mon imagination s’est mise à tourner et c’est amplement suffisant. Ca m’écoeure. Point 🙂

  • Le Célibataire Frustré

    @ Claudine – Je te comprend très bien. Tu n’est visiblement pas la seule car je crois comprendre que je suis la première personne à avoir loué ce film d’ailleurs… 🙂

    PS: Comme précisé dans mon billet sache que je n’ai aucune attirance pour la chose. En fait c’est l’esprit humain qui me fascine et ce qui peut le pousser à faire certaine chose… 😉

    A+

  • Alex

    J’en avais entendu parler car il était passé dans un festival de documentaires à Los Angeles, je crois, et ça avait choqué (dans le sens de choc et non de colère) les gens… Effectivement, même si la bestialité (puisqu’il s’agit de ça) m’écoeure faut le dire, ça a l’air fascinant comme documentaire… Y a ça et Grizzly Man aussi qui sont des documentaires plutôt fascinants et dérangeants sur l’esprit humain. J’aimerais les voir, juste par curiosité. 😉

  • Le Célibataire Frustré

    Merci de ton commentaire Alex!

    En passant je te recommande fortement « Grizzly Man »! A regarder en rafale avec « Into the Wild » car, outre les ours, il y a beaucoup de similitudes entre le destin de Christopher McCandless et celui de Timothy Treadwell

  • MFL

    Vous piquez ma curiosité monsieur!

    Sérieusement je suis très intrigué, je vais tenter de mettre la patte la dessus! Surtout si la bande sonore est d’inspiration Philip Glass! D’ailleurs ça me rappel qu’il y a présentement un documentaire sur ce compositeur au cinéma du parc présentement et que, comme à mon habitude je vais le manquer!

    🙂

  • Le Célibataire Frustré

    Merci pour cette visite et de ton commentaire MFL!

    En ce qui concerne la musique, je réalise que c’est plus dans le contexte du film que ça fait pensé à du Glass. Je mentionne la chose car je suis en train d’écouter une pièce du film et, à vrai dire, ça ne ressemble pas à du Glass tant que ça…

    Je te laisse juger par toi même. Tu n’as qu’à sélectionner « Adagio Molto Tranquillo » sur le lecteur MP3 figurant sur la page My Space du compositeur en question…

    http://www.myspace.com/paulmatthewmoore

    Par contre la pièce au début de la bande-annonce est beaucoup plus représentative de mon opinion initiale…

    http://www.movieweb.com/video/V07C9bikvzADHL

    A+

  • MFL

    Oui je vois!

    Merci pour ces liens…

    très intéressant la bande annonce au fait!

  • Une femme libre

    Si le monsieur du film a été pénétré par un pénis de cheval, pas trop surprenant qu’il en soit mort. En fait, anatomiquement, ça m’apparaît comme impossible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :