Quelques mots pas vraiment intéressants d’un gars qui est sur le point d’aller se coucher…

Soirée un tantinet bizarre… Pas bizarre « weird » mais juste bizarre… Je crois que l’univers me prépare quelque chose. Quelque chose de positif j’espère… Peut-être n’est-ce que du « wishful thinking » de ma part…

Ceci dit j’ai casiment eu le feeling qu’une cliente me faisait de l’oeil ce soir. D’un autre coté on voit bien ce que l’on veux bien voir alors… Faut dire qu’elle me semblait un tantinet pompette… Je dois admettre qu’elle me semble un peu jeune pour s’intéresser à moi mais bon… I guess I’ll never know…

Je m’en veux d’être aussi timide et insécure. J’ai beau être habitué au célibat, près de 7 ans sans partenaire ça commence à faire long! Faut dire qu’avant mon ex-copine, relation à laquelle j’ai mis un terme après 3 mois de fréquentation, j’ai été 16 ans à dormir seul. Disons qu’un gars a pas vraiment le choix de s’habituer…

Le gros problème est que la plupart des femmes que je rencontre dans le cadre de mon travail sont déjà en couple et, lorsqu’une rare occasion se présente, le gros taoin que je suis n’ose pas faire de « move ». C’est dommage que je sois si chicken car n’ayant pas la gueule ni le physique de l’emploi, il est très rare que je me fasse cruiser. Faudrait bien que je me déniaise un de ses quatre… Ah la maudite peur du rejet!

Rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil pour ne plus penser à tout cela…

A+ les amis! 🙂

Advertisements

10 responses to “Quelques mots pas vraiment intéressants d’un gars qui est sur le point d’aller se coucher…

  • Mazsellan

    La peur du rejet existe à un seul endroit : entre tes deux oreilles. Le rejet, ça endurcit le caractère et à la longue, la peur s’estompe. Il faut user d’audace 😉 En tous cas, j’dis ça de même.

  • Alex

    Quasiment le goût de te dire « bienvenue dans le club » ! 😉 C’est vrai que l’approche, c’est pas facile du tout et c’est presque effrayant. Quoique dans mon cas, ça serait peut-être plus facile de « cruiser » avec des filles qu’avec des gars. 😛 Pas facile d’être célibataire de nos jours, peu importe notre orientation, mais il faut s’encourager on est de plus en plus ! Quoique je ne suis pas sûr que ce soit une bonne nouvelle nécessairement… 😉

  • Le Célibataire Frustré

    Merci Mazsellan pour ton commentaire. Je suis bien d’accord avec toi. Ceci dit un de mes gros problème est que je travaille avec le public. Je ne peux pas prendre le risque de perdre une cliente suite à un move maladroit de ma part. Si c’était mon commerce je en dit pas, mais ce n’est pas le cas. Ceci dit je garde ton conseil en tête. Merci!

    Merci Alex pour ton mot. Moi c’est le contraire, ça serait peut-être plus facile de cruiser avec des gars qu’avec des filles car plusieurs clients me font de l’oeil et Dieu sait qu’ils sont beaucoup moins subtils que les filles (prendre des notes mesdames) mais étant donné que je ne « pitch pas pour l’autre équipe »… 😉

  • Le célibataire endurci

    J’ai aussi ce problème d’insécurité, de peur du rejet ainsi que celui de ne pas savoir comment approcher les femmes. En plus d’être sélectif. Ça semble être une tangente commune aux célibataires de longue date… :p

  • Le Célibataire Frustré

    Tout à fait Célibataire Endurci.

    Ceci dit je suis quelque peu rassuré de voir que je ne suis pas seul dans le même bateau… quoique « radeau » serait peut-être un meilleur terme… 😉

  • Mazsellan

    Ben au moins quand on sait qu’on es pas seul sur un radeau, on relative et on peut se dire que c’est normal. C’est poche à dire mais c’est rassurant.

    Ceci dit, à chaque fois que j’ai abordé une femme, JAMAIS, je ne me suis fait refuser avec une brique et un fanal. Au contraire. Au moins, quand c’est un refus, on le sait tout de suite et on passe à la suivante.. Next. Et les refus, ne sont pas souvent tributaire de nous même. Elle peut ne pas être célibataire, ne veut pas rencontrer etc… Dans tous les cas, on s’essaie et crime, advienne que pourra, peu importe la résultante.

    La peur du rejet, je sais ce que c’est et je l’ai encore bien ancré en moi mais je crois que je suis conscient quand je dis que mon premier adversaire pour aborder une femme, c’est moi-même.

  • Le Célibataire Frustré

    Je suis bien d’accord avec toi Mazsellan, mais un non ça reste un non. Étant donné que je ne fréquente pas les bars ou les endroits du genre, les « next » dans mon cas se font souvent attendre.

    Ceci dit si une prochaine occasion se présente, j’ai bien l’intention de prendre mon courage à deux mains. Promis! 😉

  • vegekat

    Euhhh … Tu veux l’avis d’une fille ou je vous laisse entre gars ?!! 😉

    Le rejet, c’est une crainte universelle !! Personne n’aime se faire rejeter et c’est bien normal. Par contre, comme Mazsellan le dit, le rejet n’arrive pas nécessairement avec une brique et un fanal !! Si c’est fait de manière respectueuse et agréable, aucune fille ne va te « revirer » de façon brusque.

    Autant pour une fille que pour un gars, c’est toujours agréable de savoir qu’on plaît, donc il n’y a aucune raison que la fille réagisse négativement si le tout est fait avec « galanterie » !!

    Donc vas-y, ose !! 🙂

  • Le Célibataire Frustré

    Bien sur Vegekat que l’avis d’une fille est le bienvenu!

    Comme je le disait dans ma réponse à Mazsellan, la prochaine fois j’ai bien l’intention de faire un move. Mon seul hic est que les « prochaines fois » sont assez rares chez moi. Faut savoir que je ne fréquente pas les bars, je ne danse pas et, mon cercle d’amis étant très petit, les partys ou autres soirées du genre sont presque inexistants…

    Mais bon. Vaut mieux tard que jamais et, d’ici là, je vais garder l’oeil ouvert… 😉

  • Mazsellan

    Bah, les bars n’ont jamais été ma tasse de thé non plus. La game de cruise qui s’y déroule est fichement plus avancée que n’importe où ailleur. Quand je dit avancée, il faut être bon en ta pour réussir son coup dans un environnement de jungle où l’apparence, le paraitre et le superficiel prime sur n’importe quoi d’autres. Puis moi, cruiser en criant.. nah !

    Pour moi, TOUTES les places et toutes les situations deviennent une occasion de rencontre. Ça commence souvent par un sourire et un bonjour. Pas de « pick up line » bien compliquée. Juste de faire un sourire et de soutenir le regard pour l’obtenir en retour et hop… ça l’air ben con mais ça remonte tranquillement l’estime de soi (Je parle pour moi là) Il fallait bien que je commence en quelque part.

    Un non reste un non. Bien d’accord. Mais au moins, tu le sais que c’est non et tu ne passes pas le restant de la semaine ou du mois à te dire « j’aurais dont dû ». Je ne lance pas la pierre parce que je choke aussi à mon tour de temps en temps mais même un refus est une réussite en soi. C’est ça qui compte : essayer.

    C’est bien du blah blah venant d’un gars qui stagne au même endroit depuis quelques mois. J’vais bien finir par me déprendre hahahah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :