Fantasia 2008 – Conclusion

Fantasia 2008 étant maintenant terminé, je peux confirmer que mon gros coup de coeur du festival est le film de vampires suédois Let the Right One In du réalisateur Tomas Alfredson.

Outre la scène des chats qui semble presque sortie d’un film des Monthy Python (ceux qui ont vu le film savent de quoi je parle), Let the Right One In est une oeuvre toute en finesse où la psychologie des personnages est plus importante que la quantité d’hémoglobine versée. Je n’ai que des bons mots pour ce film!

Parmi les autres films que j’ai eu la chance (ou le malheur) de voir il y a deux autres titres que je retiens de la cuvée 2008, soit le très efficace Stuck du réalisateur Stuart Gordon et le film espagnol [Rec].

Pour plus de détails concernant ces deux titres, voir la première partie de mon survol de Fantasia 2008 en cliquant ici.

Histoire de compléter mon précédent texte sur cette édition de ce festival, les autres films que j’ai vus sont:

Midnight Meat Train – Très divertissant si on ferme les yeux sur certaines maladresse du scénario. Pour les amateurs du genre, c’est gory à souhait!!

Pig Hunt – Je ne peux pas vraiment me prononcer car je suis partie après 60 minutes. Pas que je trouvais ça mauvais mais j’avais devant moi un film qui semblait se chercher. Genre une tasse de Texas Chainsaw Massacre au début, après ça 6 cuillerées à soupes de Deliverance et une bonne dose de Razorback (vous l’aviez oublié celui là n’est-ce pas?). Ajoutons au tout un bon trente minutes dans lesquels il ne se passe pas grand chose d’intéressant et bingo! Me voilà me dirigeant vers la porte de sortie! C’est dommage car la plupart des comédiens principaux étaient sur place… Sorry guys…

Dance of the Dead – Hi Hi Hi! Je ris car celui là c’est après avoir enduré les 15 premières minutes que je suis sortie… Certains me diront que je ne lui ai pas donné de chance, surtout que ce film a son lot d’éloges mais bon. Selon moi ça ne prend pas beaucoup de temps pour déterminer la qualité d’écriture d’un film, surtout en ce qui concerne la caractérisation. De ce coté là je n’ai vraiment pas été impressionné du peu que j’ai vu. De comparer ça à du John Hugues est une insulte pour ce dernier! En fait ce que j’ai vu est à peine mieux écrit qu’un Porky 2 mais bon… Encore une fois je me dois de préciser que je n’ai vu que le tout début…

Il y a plusieurs autres films que j’aurai aimé voir (tels que Repo! The Genetic Opera ou The Echo) mais, boulot et budget oblige, j’ai due m’abstenir.

C’est la vie… 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :